En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo ESCAPADE

Projet ANR Escapade

Retombées scientifiques, techniques et économiques

Les retombées s'apprécient à 3 niveaux : scientifique, technique et économique.

Les retombées scientifiques en termes d’acquisition et de valorisation de connaissances scientifiques sont :

  • La production de scénarios innovants pour une meilleure gestion de l’azote dans les paysages et des territoires plus vastes
  • L’acquisition de connaissances sur les processus élémentaires de la cascade de l’azote et leur modélisation, ainsi que sur la cascade de l’azote considérée dans sa globalité : (i) amélioration des formalismes existants ou production de nouveaux formalismes, (ii) intégration de ces formalismes dans les modèles élémentaires, eux-mêmes intégrés dans les modèles de cascade de l’azote dans les paysages NitroScape et Casimod’N
  • La quantification des pertes d’azote dans l’environnement, amélioration des capacités prédictives des modèles de paysage par leur évaluation sur les sites d’application du projet dans des conditions agro-pédo-climatiques contrastées (Kervidy-Naizin, Morbihan ; Orgeval, Seine-et-Marne ; Auradé, Gers)
  • La quantification des incertitudes sur les interactions spatiales entre éléments du paysage et les transferts latéraux depuis les zones d’apports d’azote (parcelles cultivées…) jusqu’aux écosystèmes peu anthropisés (prairies, forêts, zones humides…), en particulier les émissions indirectes de N2O
  • La production de typologies de paysages, application aux territoires englobant les sites du projet (Bassin de la Seine et du Grand Morin, bassin du Blavet et Sud Bretagne, bassin de la Save, Pays de Loire…)
  • La valorisation des connaissances acquises par des publications scientifiques, communications à des colloques
  • Un séminaire de clôture du projet, ouvert à la communauté scientifique.

Les retombées techniques se mesurent en termes de développements méthodologiques :

  • Scénarios : production de cahiers de scénarios explicitant de façon générique et articulée les choix techniques, systèmes de culture, et structures paysagères retenus sur chacun des sites et territoires
  • Modélisation : (i) amélioration des concepts et des modalités de couplage au sein des modèles intégrés de cascade de l’azote dans les paysages, (ii) développement/amélioration des modèles d’un point de vue informatique, (iii) amélioration des liens entre modèles de paysages et modèles de territoires
  • Observation : (i) définition de stratégies expérimentales applicables à l’échelle d’un paysage pour en décrire les états et les transferts dans le cas de l’azote, (ii) production de protocoles standardisés d’enquête sur les exploitations agricoles et d’observation des flux d’azote sur les sites du projet, (iii) mise en place ou complémentation des dispositifs d’observation existants, (iv) transfert de techniques au sein des équipes du projet, (v) production d’une base de données regroupant les données d’inventaires des pratiques agricoles et les données d’observation pour l’évaluation des modèles
  • Gestion du projet : production d’un espace collaboratif interne au projet et d’un site internet pour le partage et la diffusion des informations et des résultats du projet.

Les retombées économiques concernent la valorisation auprès des partenaires du développement et des acteurs locaux :

  • Renforcement des partenariats entre acteurs de la recherche et acteurs du développement sur la cascade de l’azote
  • Appropriation des résultats scientifiques et techniques produits par le projet par les acteurs du développement
  • Proposition de solutions innovantes et de pistes de réflexion, écologiquement intensives, économiquement performantes et socialement acceptables, établies en partenariat, pour la gestion de l’azote à l’échelle des paysages et territoires et l’adaptation des systèmes de production.