En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo ESCAPADE

Projet ANR Escapade

Description de l'instrumentation

Les recherches et le monitoring de l’hydrologie et de la chimie de nappe ont commencé sur le site en 1992. Les observations et mesures réalisées sont hydrologiques et hydrochimiques (rivière, nappe, eau du sol et pluie), météorologiques, agronomiques et pédologiques.

Une station de jaugeage a été installée en janvier 1993 et équipée d’un appareillage d’enregistrement du niveau du cours d’eau avec une résolution temporelle d’une minute. Une station météorologique (gérée par INRA-Agroclim) a été installée en 1996 à environ 1 km de l’exutoire du bassin versant, fournissant la pluviométrie, températures du sol et de l’air, vitesse et direction du vent, rayonnement global à une résolution horaire. En 1994, des piézomètres superficiels (<1.5 m) ont été installés dans la zone humide du Mercy, permettant l’échantillonnage et les mesures chimiques sur l’eau du sol, et notamment la détermination de la dénitrification dans cette zone fréquemment saturée en eau. En 1997 et 1998, un réseau de piézomètres de 3 à 12 m de profondeur a été installé le long de trois transects (Gueriniec, Kerolland and Fournello) allant du cours d’eau au sommet de pente. Chaque piézomètre est équipé d’un dispositif de flotteur et d’une centrale (Thalimedes, OTT-Hydrometry) permettant l’enregistrement du niveau de la nappe toutes les 15 minutes. Par ailleurs, les concentrations atmosphériques spatialisées en NH3 (30 sites de mesure sur le bassin) et les flux de N2O, CH4 et CO2 sur 4 types d’utilisation des sols ont été mesurés pendant deux ans (2008-2009) dans le cadre du projet Européen NitroEurope.