En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo ESCAPADE

Projet ANR Escapade

Présentation

Le modèle de production agricole subit actuellement un changement majeur visant à réduire les intrants azotés, tout en maintenant la productivité. Cette évolution ne se fera pas sans innovations techniques et organisationnelles originales. En particulier, les leviers d’action doivent prendre en compte l’organisation des activités agricoles et d’élevage à l’échelle des territoires.

Dans ce contexte, des équipes de champs disciplinaires complémentaires (biogéochimie, transferts atmosphériques et hydrologiques, agronomie, socio-économie, mathématiques), incluant des acteurs de la recherche et du développement agricole, se sont fédérées pour lancer le projet ESCAPADE.

L’objectif de ce projet est de rechercher des voies innovantes à l’échelle du territoire, complémentaires des approches classiques aux échelles de la parcelle et de l’exploitation agricole, pour optimiser l’usage de l’azote et en réduire les pertes dans l’environnement, et ainsi préserver durablement les agro-écosystèmes tout en maintenant la productivité des systèmes de production. Dans ce but sont co-construits des scénarios de gestion de l’azote à l’échelle de la parcelle (formes, quantités et dates des apports d’azote…), des exploitations agricoles (successions culturales, gestion des troupeaux et des effluents…) et des territoires cultivés (structuration du paysage, aménagement de l’espace). Les scénarios produits seront évalués à partir de modèles développés à différentes échelles spatiales, en se focalisant sur des modèles intégrant les processus de la cascade de l’azote à l’échelle de petits territoires (de l’ordre de 5 à 30 km2), appelés « paysages » dans le document. Le projet aboutira à une évaluation environnementale, agronomique et socio-économique des scénarios.

Il est structuré en quatre tâches scientifiques :

  • co-construction et évaluation des scénarios décrits ci-dessus,
  • acquisition de connaissances et développement de modèles intégrant la cascade de l’azote dans les paysages,
  • utilisation des connaissances acquises pour la modélisation et la gestion de l’azote dans des territoires plus vastes,
  • acquisition de données pour l’application des modèles développés à quelques sites contrastés.

La diffusion des résultats auprès des agriculteurs se fera en particulier par les instituts techniques partenaires et les coopératives associées au projet.

Document scientifique

Télécharger le document scientifique
Lire la suite

Biographie de JL Drouet

Jean-Louis Drouet est actuellement chercheur à l’INRA Grignon dans l’équipe Biosphère-Atmosphère de l’UMR EGC. Il est l’animateur de...
Lire la suite